Art plastique

Artiste plasticien durant plus de dix ans, je consacre cet article au travail de peinture que j’ai réalisé. Fruit d’une recherche profonde, intime et intuitive, ces travaux sont le témoignage d’une quête qui a abouti. Si la recherche et le travail pictural a cessé c’est parce que l’expérimentation c’est élargie à la vie tout entière, à ma relation aux autres, à la créativité du monde, à la possibilité d’œuvrer, à la possibilité du collectif. Peut-être qu’un jour qui sait je retrouverai l’atelier…

Mon domaine de recherche, les questions qui motivaient mon travail étaient: Les limites, les relations et les conflits. J’ai appliqué à la matière plastique (acrylique) et à la ligne noir sur papier blanc des transformations en formes de questions. La matière dès lors répondant par ce qu’elle est sans jamais mentir, ce que ne font pas les humains. Et je voyais devant moi le résultat de mes hypothèses.

D’abord la question des limites. Où, quand est-ce que je commence? Ou, quand est-ce que je fini? Le travail sur le cadre de l’oeuvre, le « parergon » voir Derrida (le cadre de l’oeuvre) (et encore). Ce qui en résulte pour moi fut deux constats. L’un que sans cadre l’oeuvre s’effondre. Deux, que cherchant à la faire exister sans cadre c’est le monde qui la cadre en même temps que l’oeuvre cadre le monde, ainsi elle n’existe plus dans un ailleurs mais dans sa relation au monde. Ce qui me mena à la deuxième questions.

La question des relations. Du « Un » de l’oeuvre, la relation mène au « Deux ». La limite n’est plus limitée, elle est relation, floue et flux. Deux sujets se connaissent par divers principes, cognitifs, intuitifs (sensationnels), créatifs (transcendantaux). Le fantasme face à la lutte. L’autre est moi, émoi d’un vécu absolu qui m’est étranger. Peur et désir du vide. Fin du mental. L’expérience sensuelle est alors plus ou moins longue avant de sombrer dans la troisième question, le conflit.

Cette question du conflit découle de la relation qui n’en est plus une. L’occupation de l’espace, le rapport de force, le refus de l’existence qui ne serait pas soi. L’empathie se perd entre le tout et le rien. La croyance ne sait plus, du vide ou du plein, de quoi elle est faite. La rencontre devient panique. L’expérience du vivant allergique. La limites se raidi, devient plus net, plus tranchante. Elle coupe. Elle tue. D’une manière ou d’une autre naît autre chose. L’altérité du « Trois », par la création ou la destruction.

Conclusion: La violence est avant tout un sentiment ressenti avant que d’être infligé. La violence de l’expérience existentielle du soi incarné. Quelque que chose rencontre autre chose. La conscience d’être temporairement en vie. Le jeu, la danse avec la réalité (Alejandro Jodorowsky), jouer son rôle, faire oeuvre, voir la beauté du monde, entretenir le jardin d’Éden.

Quelques photos de mes travaux.

Peinture detachee 005 maurin fontaine artisan de l image
Dentelle de dripping posée sur cerceau de cuivre en mobile.
peinture detachee 002 maurin fontaine artisan de l image
Peinture en dentelle ou dripping vertical tendu entre deux cloisons.
Peinture detachee 006 maurin fontaine artisan de l image
Monumentale (5 m x 6 m env.) aux anciennes brasseries ATLAS à Bruxelles

 

Peinture detachee 008 maurin fontaine artisan de l image

Peinture détachée
Dripping accidentellement anthropomorphique ou enfant clown au regard triste

 

peinture detachee maurin fontaine artisan de l image
Bandes de peintures entremêlées entre le fond et la vitrine intérieur et extérieur et reflet.
peinture detachee 003 maurin fontaine artisan de l image
Amas de peintures détachées qui a continué de couler jusqu’à se répandre au sol.
20090615_0283 1200
Peinture sur support métallique en volume

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s